Un template pour mon site

Venant à l’origine d’un autre monde professionnel que celui du web, je me sers souvent de mon passé pour me mettre à la place des clients qui débarquent un beau jour en me disant :

« Bonjour, je voudrais faire un site pour mon activité professionnelle. Vous pourriez me faire un devis ? »

Et là, une fois les formalités de rigueur passées, une première étape se dessine : il va falloir choisir un template pour le site.

« - Un KOUA pour mon site ?
– Ben, un template (soyez trendy, prononcez « templète », à l’américaine) ! »

Mais c’est vrai, quoi, un template, c’est un peu du charabia de tordus du web !
Alors je me suis dit que cela méritait peut-être que je vous explique. Attendez, laissez-moi chercher 2 secondes un exemple qui pourrait être parlant… Ding ding ! Ca y est, j’ai trouvé !

Imaginons que vous avez décidé de vous marier en grandes pompes : carrosse, chapeau haut de forme etc… Et costume aux petits oignons ! Manque de bol, votre tirelire n’est pas assez remplie pour vous payer le costume 3 pièces réalisé par un tailleur qui va vous prendre vos mesures jusqu’à vous faire passer sous un scanner et à partir de cela, réaliser rien que pour vous le costume du siècle.

Liz à la Ligne, illustration pour l'article : un template pour mon site.
La panoplie parfaite !

Pas de problème, vous avez la solution intermédiaire plutôt que de vous marier en caleçon : le costume semi-mesure !
C’est-à-dire : vous et et moi, on va choisir un costume ensemble chez un revendeur qui a bonne presse, vous achetez ledit costume parce que la couleur, le tissu, la forme ou que sais-je, bref : Il vous plaît… Mais pas complètement.
Et moi, avec mes ciseaux et ma palette de couleurs et de code HTML, CSS et Javascript, je vous refais le costume à votre goût. Paf paf, je coupe par-ci, j’ajoute par-là, je change la couleur, la typo ; si vous êtes sympa, je change aussi la disposition des blocs de textes. Et quand vous essayez à nouveau votre costume, c’est comme s’il avait été fait pour vous !

Liz à la Ligne, illustration pour l'article : un marié heureux en costume ou en caleçon ?

Maintenant, à la place du mot « costume », vous mettez le mot « template » et si vous avez bien compris, c’est en fait le semi-mesure du site. La solution intermédiaire avant d’aller se faire faire un site à 20 000 $ par un de mes concurrents (vous avez remarqué comme ici j’ai dit « concurrent » et non plus « collègues », comme quoi on a beau essayer d’être objectif, le naturel revient toujours au galop !)
Mais revenons à nos templates !
Le template, c’est en fait le modèle, la grille sur laquelle on va se baser pour réaliser un site. Et avant que vous tentiez de me chercher des noises en me disant :

« Mais ton template, y a 10 000 personnes qui l’ont aussi, mon site ne sera donc pas unique, il va ressembler aux autres. »

Et bien sachez que le pourcentage de chances que vous reconnaissiez votre site chez un concurrent est de 0,1 % nous disent les organismes de statistiques du net.
Et puis bon, voilà, quoi, c’est aussi à vous de voir quel prix vous voulez y mettre, dans votre site, et on en reparle ensuite ! ;-))

Une mise en garde, tout de même : comme tout modèle, votre template peut être modifié, et c’est aussi là que se joue la différence de prix entre deux prestataires. Aussi, pour ne pas effectivement avoir le site de tout le monde, veillez à choisir, pour faire votre site, un prestataire qui soit également un intégrateur.
Un intégrakoua ?
Oh la la, pas tout à la fois, une peu de patience, car l’intégrateur, c’est justement le sujet de mon prochain article ! Alors…

Liz à la Ligne, illustration pour l'article : « à bientôt ! »

© Liz à la Ligne-2017