Quel prestataire choisir pour son site ?

Qu’on se le dise : dans le milieu de la conception web, c’est la jungle ! Il est donc difficile de trouver le bon site au bon prix. Aussi, je vous propose quelques conseils avant de signer un devis et de le regretter par la suite.

Liz à la Ligne, illustration pour l'article : tirelire cochon

Bien choisir, c’est avant tout faire établir plusieurs devis.
Vous avez vu tellement d’offres à des prix différents que vous ne savez pas quel est le juste de prix en fin de compte. Demandez donc à plusieurs prestataires de vous faire un devis et établissez une moyenne pour vous faire une meilleure idée du prix, tout en gardant à l’esprit qu’il y a « site et site »…

« Site et site » ? Voici quatre indices qui vous feront dire que la prestation sera de qualité et correspondra à vos besoins… ou non !

INDICE n°1

En 2017, le site qu’on vous vend doit être responsive (adaptable pour plusieurs formats d’écrans). Pour vérifier, si vous n’y connaissez rien, il vous suffira simplement de rétracter et d’étirer la fenêtre de votre navigateur. Si, lorsque l’écran se rétrécit, le menu de la page web ne change pas de taille ou d’aspect et que vous constatez qu’il en manque des morceaux, fuyez ! Ce site ne sera pas responsive.
Autre méthode : allez consulter le modèle qu’on vous propose directement sur votre smartphone et si tous les textes de contenus vous apparaissent comme des pattes de mouches et sont illisibles, que le menu n’apparaît pas en entier et/ou que le logo est devenu de la taille d’une mouche écrasée sur l’écran, alors exit !
Liz à la Ligne, illustration pour l'article : homme qui part vers une sortie

INDICE n°2

Si le prestataire que vous contactez ne vous pose aucune question sur le type de site que vous voulez et le but de ce site, mais qu’il vous donne directement un prix fixe, dites-vous que c’est un peu comme si une enseigne de fringues cherchait à vous vendre un pantalon sans vous avoir demandé votre taille, vos goûts en matière de couleur, de tissus, etc. Tournez les talons sans perdre de temps, car il y a peu de chance pour que le produit final corresponde à vos attentes… Puisque le prestataire n’aura même pas cherché à les connaître, vos attentes !

INDICE n°3

Si votre prestataire vous dit :

« Signez le devis, nous verrons les détails ensuite. »

C’est un peu comme si vous achetiez une maison à un constructeur et qu’il vous fasse signer un devis où il serait écrit : « Réalisation d’une maison : 100 $ ».

Qui sait si votre maison aura une porte, des fenêtres, si la cuisine sera équipée, etc. ? Vous devez savoir ce que vous achetez ! Est-ce un site onepage, en 5 pages ou 10 pages ? Y a-t-il des galeries photos ? Combien ? Un formulaire de contact ? Toutes les fonctionnalités doivent être, au moins, listées sur le devis, au mieux, détaillées.

Liz à la Ligne, illustration pour l'article : comparaison de deux maisons, une cossue et l'autre tordue.


INDICE n°4

Enfin, sachez que derrière un site se cache le travail d’une ou plusieurs personnes, aussi, un site à 200 € serait un peu le mouton à 3 pattes de l’Internet… Pas sûre qu’il marche aussi bien que vous auriez souhaité ! Raisonnablement, comptez une moyenne d’une centaine d’euros par réalisation de page + la conception et le web design + toute la configuration technique… Au dessous de 500 € le site, le prestataire doit sans doute être une personne d'une abnégation sans limite, qui ne mange pas et dort sous un hangar qu’on lui prête, voire : il n’existe pas. Ou alors, c’est votre meilleur ami qui a décidé de vous faire un super cadeau pour vous aider à lancer votre activité, mais là, c’est une autre affaire !

© Liz à la Ligne-2017
Images : ©Freepik